Juin mois de l'eau 2020

Historique

En 2017, dans le cadre de l’adoption de la Loi concernant la conservation des milieux humides et hydriques, le gouvernement du Québec proclamait le mois de juin « Mois de l’eau » dans le but de sensibiliser et d’éduquer la population du Québec sur l’eau et ses enjeux.

 

Les Organismes de bassins versants du Québec (OBV), les organismes de coordination des Tables de concertation régionale sur la Saint-Laurent (TCR) et leur vaste réseau de partenaires dans plusieurs secteurs d’activités, en collaboration avec le gouvernement du Québec, mettent en place chaque année des activités de communication, d’éducation et de sensibilisation pour inviter la population et les acteurs de l’eau à s’engager pour la préservation et à célébrer nos ressources en eau.

 

À ce titre, le Regroupement des organismes de bassin versant du Québec (ROBVQ) guidera et soutiendra les organismes désireux d’offrir des activités aux Québécois durant le mois de juin, entre autres via le site Web du mois de l’eau

Objectifs

  1.  Célébrer la ressource en eau sous toutes ces formes via des activités de communication, d’éducation et de sensibilisation

  2. Permettre à chaque individu de prendre conscience de sa valeur par rapport à l’utilisation que nous en faisons 

  3. Sensibiliser la population aux répercussions de nos usages, entre autres, récréotouristiques, industriels et agricoles sur la qualité de cette ressource

  4. Conscientiser la population sur les enjeux liés à notre usage, tant individuel que collectif, de cette richesse naturelle

Lien avec le PDE

Objectifs associés :

  • B.1.1 Réduire la consommation d'eau

  • A.5.2 Améliorer la gestion des eaux pluviales en milieu urbain et de villégiature

Actions associés :

  • Sensibiliser la population à divers enjeux sur l'eau : 

    • L'aménagement de jardins de pluie et de bassins de rétention dans les secteurs identifiés comme problématiques par rapport aux eaux pluviales;
    • La réutilisation de l'eau de pluie pour certains usages de l'eau;

    • L’aménagement des puits privés et la réalisation d’analyses régulières de la qualité de l'eau;

    • L'importance d'une utilisation réduite de pesticides;

    • Le phénomène d'eutrophisation des plans d'eau;

    • L'économie d'eau potable;

    • Les bienfaits de la bande riveraine;

    • L'importance des milieux humides, hydriques et boisés pour leur rôle de régulation hydrologique.

Plateformes de références du Mois de l'eau

Pour consulter ou proposer une activité au Québec : Site Web du mois de l'eau

Pour suivre la campagne du mois de l'eau au Québec : Page Facebook du mois de l'eau

Pour suivre la nouvelle campagne Pensez Bleu :  Page Facebook du mois de l'eau

Pour participer à la Mission 100 tonnes

Site Web : http://www.mission100tonnes.com/

Page Facebook : https://www.facebook.com/mission100tonnes/

Activités proposées en 2020 par l'OBVRLY

On expérimente et on joue dehors avec l’eau 

En raison du contexte mondial particulier, le mois de juin 2020 sera une édition bien particulière. En effet, cette année, la population résidente des bassins versants des rivières du Loup et Yamachiche sera invitée à réaliser des activités autour de la maison. Pour encourager les jeunes à s’éloigner des écrans, des expérimentations de types scientifiques ou activités extérieures leur seront proposées à travers des publications Facebook. Puisque l’OBVRLY souhaite maximiser la participation du public et des jeunes ayant recommencé l’école, cette programmation se poursuivra également en juillet.

Votre Organisme de bassin versant à la radio

Grâce à la diffusion de capsules publicitaires radiophoniques, deux thématiques prioritaires du mois de l’eau seront mises de l’avant en 2020.

 

L’importance d’un « bilan eau neutre » sur la propriété encourage la population à maximiser l’infiltration de l’eau sur le terrain afin d’éviter qu’elle ne rejoigne les égouts ou le cours d’eau le plus près chargée en sédiments ou autres particules, tandis que la fin du « tout-à-l’égout » exprime l’importance de ne rien jeter aux égouts, puisque c’est là que commence les cours d’eau du territoire, tels que les petites et grandes rivières du Loup et Yamachiche. suivi 2005-2015 montrait une eau de très bonne qualité pour les stations de la rivière du Loup situées à Saint-Alexis-des-Monts et à Saint-Paulin et de bonne qualité pour celle située à Louiseville. La station située à Saint-Barnabé, sur la rivière Yamachiche, présentait une eau de bonne qualité. Les données montraient une détérioration de la qualité de l’eau dans la portion aval du territoire, soit dans la Petite rivière du Loup, la Petite rivière Yamachiche et la rivière Yamachiche.

Financement 

 

Cette initiative, soutenue par le Gouvernement du Québec, est prévue dans le Plan d'action 2018-2023 de la Stratégie québécoise de l'eau, qui déploie des mesures concrètes pour protéger, utiliser et gérer l'eau et les milieux aquatiques de façon responsable, intégrée et durable. 

En voir plus

Si la gestion intégrée de l'eau et nos activités vous intéressent, suivez-nous

instagram-1581266_960_720.jpg

Participation financière